> <

Poussières de paradis…

« Son corps est grand »

Ainsi pourrait se traduire son appellation précolombienne : l’île de la Dominique est l’une des îles les plus vierges de l’arc caribéen et trouve sa place entre la Guadeloupe au nord et la Martinique au sud, nos deux départements d’outre-mer. Son territoire est quasiment recouvert de forêt tropicale, ce qui donne à cette île un cachet hors du commun…

Comme Sainte-Lucie, la Dominique fait partie intégrante du Commonwealth. Indépendante depuis 1978, elle est sous l’autorité britannique depuis le traité de Paris en 1763. Le territoire est divisé en 10 paroisses portant chacune le non d’un saint. Saint-Georges est la paroisse dans laquelle se situe la capitale, Roseau. Avec 16 000 habitants, la capitale est la ville la plus peuplée de l’île, qui compte environ 76 000 habitants.

Au cours de son histoire, la Dominique a également, été le théâtre de guerres et de batailles mettant en jeu la possession de ce territoire. Les deux protagonistes principaux, Français et Anglais, restèrent ennemis et se disputèrent l’île pendant environ 200 ans.

+ Afficher plus