Passion Outremer

Les Grenadines

poussières de paradis...

Archipel constitué d'une trentaine de petites îles, les Grenadines font partie d'un état indépendant de la Caraïbe appelé Saint-Vincent-et-les-Grenadines. Situées au sud de Sainte-Lucie et au nord de La Grenade, les Grenadines font partie de ces îles que l'on appelle "les Iles sous le Vent", au même titre que les Antilles françaises, La Dominique, Sainte-Lucie et La Grenade. A proprement parler, l'archipel des Grenadines représente l'une des 6 paroisses qui forme l'Etat de Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

Du fait de son rattachement avec Saint-Vincent, l'archipel des Grenadines fait donc partie intégrante du Commonwealth et est, comme Sainte-Lucie et La Dominique, sous l'autorité suprême de la Reine Elisabeth II. La superficie des Grenadines est de 45 km² et son chef lieu est Port-Elizabeth. L'archipel compte environ 10 000 habitants, ce qui représente moins de 10% de la population totale du pays.

Les premiers habitants de l'île furent les Cibonays, un peuple amérindien qui a colonisé l'île il y a environ 5 000 ans. On retrouve ensuite un schéma de colonisation classique à toutes les îles de la Petite Caraïbe : les Arawaks s'y installent au IIIème siècle après JC, puis le peuple guerrier des Indiens Caraïbes s'établit à son tour sur l'archipel. Ce n'est qu'au XVIIIème siècle que débute la colonisation européenne. En effet en 1660, un traité franco-anglais garantit l'entière possession de l'archipel aux Indiens Caraïbes, comme Saint-Vincent et La Dominique.

A la fin du XVIIème siècle, le naufrage d'un navire hollandais provoque le débarquement aux Grenadines d'un nombre important d'esclaves. Bien que guerriers, voire anthropophages, les Indiens Caraïbes acceptent leur présence et autorisent même les mariages entre Amérindiennes et Africains. Un premier métissage important a lieu aux Grenadines : le peuple Afro-amérindiens naît.
L'archipel change maintes et maintes fois de mains, mais à de nombreuses reprises, les farouches Indiens Caraïbes chasseront leurs ennemis venus d'Europe...

Comme Sainte-Lucie et La Dominique, l'archipel devint définitivement anglais, mais au fil des ans, l'empire britannique accorda de plus en plus d'indépendance administrative aux Îles Grenadines : finalement, en 1979, les Grenadines, et dans le même temps Saint-Vincent, acquirent leur indépendance dans le cadre du Commonwealth sous le nom de Saint-Vincent-et-les Grenadines.

Les Îles des Grenadines les plus importantes sont Bequia, Canouan, Moustique, Mayreau et Union. La superficie totale du pays est de 389 km², l'île de Saint-Vincent représentant, à elle seule, 344 km². Géographiquement parlant, les Grenadines possèdent un environnement plus sec que l'île-mère, Saint-Vincent. Cette dernière retient la plupart des nuages et reçoit donc de plus fortes précipitations.

Les Grenadines bénéficient d'un climat tropical tempéré par les alizés. Le climat reste similaire à celui des petites Antilles. La saison sèche s'étend de décembre à mai et la saison plus humide de juin à novembre, le mois le plus sec étant le mois d'avril et juillet le plus humide. Bien que Saint-Vincent-et-les-Grenadines forment bel et bien un Etat à part entière, l'île de Saint-Vincent ne jouit pas du même climat que les Grenadines. Ces dernières profitent d'un climat plus sec que l'île mère : retenant les nuages, le volcan y est pour quelque chose.

Etant donné que l'archipel des Grenadines compte pas moins de 600 îles et petits îlots, les activités phares de la région sont d'ordre nautique. Les croisiéristes y sont nombreux : rien de mieux qu'un bateau pour visiter l'archipel en passant d'île en île. Cet archipel est le paradis pour les amateurs de plages désertes, d'eaux turquoise et d'îles restées totalement vierges...

Fiche technique

Situation

Environ 600 îles et îlots composent l'archipel. De ce fait la superficie de l'archipel est minime : environ 45 km2. Sa population est également peu élevée, environ 10 000 habitants.

Climat

Les alizés balayent les nuages au dessus de l'archipel des Grenadines, qui reçoivent donc peu de précipitations au cours de l'année. Pour autant le climat y reste tropical et la saison estivale est donc plus humide que la saison hivernale.

Vols

Certaines compagnies desservent les îles de Canouan et Union Island après l'escale en Martinique, ou Sainte-Lucie. La durée du vol est 2h30 heures environ au départ de Fort-de-France, avec une escale à Sainte-Lucie et une escale à Barbade. Si vous partez de Pointe-à-Pitre, vous devez passer obligatoirement par la Martinique.

Décalage horaire

6 heures en été, 5 heures en hiver.

Formalités

Vous devrez vous munir d'un passeport en cours de validité pour vous rendre sur ces îles.

Langue

Créole et anglais sont couramment parlés sur l'île. L'anglais reste la langue officielle.

Monnaie

Au même titre que ses îles voisines, le dollar de la Caraïbe orientale est la monnaie nationale de l'archipel des Grenadines.

Santé

Le paludisme ne sévit plus dans cette région de la Caraïbe. Aucun vaccin n'est donc nécessaire avant votre entrée sur le sol des Grenadines. Cependant, en cas de séjour préalable effectué dans des zones exposées au virus de la fièvre jaune, une vaccination (valable dix ans) est recommandée par les autorités locales. Les personnes venant d'Europe, d'Amérique du Nord, d'Asie ou d'Océanie ne sont donc pas concernées.

Gastronomie

Plusieurs spécialités composent la gastronomie locale. : on y trouve notamment les pieds de cochon marinés, le callaloo (épinard), le buljob (plat de poisson, tomates, piments et oignons que l'on sert avec les fruits de l'arbre à pain rôtis) ainsi que de nombreux poissons et fruits de mer.

Boissons

L'eau du robinet est tout à fait potable. Le rhum et la bière sont deux boissons appréciées dans la région, à l'instar du reste des Antilles.

télécharger la fiche de cette destination